Pour clore la saga

Bonjour à tous !

A l’approche de la sortie de ma prochaine – et dernière ! – romance viking, je pense devoir vous présenter plus avant ce roman, qui par bien des côtés ne sera pas comme les autres.

Pour lire le résumé, voir ICI l’article annonçant cette sortie du 1er mars.

Ce roman viendra clore la série de deux tomes consacrée aux colons scandinaves du Groenland et à leur découverte du Vinland.

Ce sera aussi ma dernière romance viking

Oui, oui. La dernière.

Après cinq romances mettant en scène les peuples scandinaves dans diverses situations, j’ai besoin de changer de période historique, d’enjeux, de cadres et de possibilités.

Une romance, oui…

Je vous rassure, OUI, ce sera bien une romance ! Oui, ce sera une romance de la collection Victoria, chez Harlequin-HarperCollins. Avec sa rencontre entre deux personnages, l’évolution de leurs sentiments, et une happy end. Autrement dit, les éléments habituels et quasi obligatoires d’une romance !

Mais ce n’est pas tout.

… mais une romance assez sombre.

Pour m’en tenir aux sagas, qui constituent la seule source écrite des évènements que je relate, j’ai dû inclure plusieurs scènes assez violentes. Physiquement et psychologiquement.

Freydis Eiriksdottir, un personnage qui ne laisse pas indifférent

Comme vous le verrez, un personnage important de mon roman (et la principale antagoniste) est Freydis Eiriksdottir, la demi-sœur de Leif Eriksson. Dans le récit, elle est également le mentor d’Astrid, mon héroïne.

Ce personnage de Freydis m’a captivée de par sa noirceur supposée, sa bravoure toujours vantée et sa psychologie compliquée. Cependant, si vous tapez son nom sur un moteur de recherches, vous verrez de quelles actions elle s’est probablement rendue coupable au Vinland…

Je me suis interrogée sur le comment et le pourquoi : si les sagas disent vrai, comment cette femme aurait-elle pu atteindre de telles extrémités, commettre des actes si graves, et surtout pourquoi ? J’ai essayé de concilier ces explications avec son état de grossesse avéré. Et le tout a donné des scènes violentes, si dures que j’ai eu du mal, parfois, à les écrire. Il était important pour moi, malgré tout, de coller au mieux à ce que nous savons de la réalité historique.

Astrid et Rorik, qui vont trouver l’amour alors qu’ils sont cernés par la mort.

Faire éclore des sentiments amoureux dans ce contexte violent et oppressant psychologiquement, ce contexte de fin du monde, de solitude et de danger omniprésent, représentait un véritable défi. Un défi que j’ai aimé relever ! Vous me connaissez… Essayer d’enquêter sur le passé tout en créant une belle histoire, capable de donner naissance à une histoire d’amour même dans les pires conditions, m’a de suite motivée.

La romance entre Astrid et Rorik sera donc à la fois explosive et touchante. Ils devront se rapprocher pour consolider leurs fragilités respectives, et veiller l’un sur l’autre.

Cela m’a paru logique de mettre en scène le Ragnarök, la fin des temps des croyances scandinaves, à l’occasion de ma toute dernière romance viking. Une sorte de bouquet final, qui m’a permis de clore ce chapitre viking dans mon esprit avant de passer à autre chose.

Voilà pourquoi cette romance-défi est un peu différente.

J’espère que vous aimerez cette différence, qui en fait une romance à part. Et si vous êtes fleur bleue, que vous préférez les belles histoires d’amour qui font rêver, alors je vous donne rendez-vous à la fin de l’année !

Je vous promets une magnifique histoire d’amour, du romantisme 100% chevaleresque pour ma prochaine romance, médiévale celle-ci, à paraître fin 2020.

Une réflexion au sujet de « Pour clore la saga »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s